Road trip en Sardaigne

La Sardaigne est la 2ème plus grande île de la méditerranée après sa voisine la Sicile. Et cette île possède de beaux trésors naturels : des plages parmi les plus belles d’Europe, et des centaines de grottes ! Le sud reste encore sauvage et n’est pas trop dénaturé par le tourisme. Et les sardes sont vraiment accueillants, ce qui ajoute au séjour un truc en plus. Programme de mon séjour en Sardaigne durant 2 semaines complètes : Cagliari, Costa del Sud, Costa Verde, Golfo di Orosei (une pépite !) et retour par Tuili.

Parlons maintenant de la gastronomie sarde. Vous aurez à manger à profusion et le choix. Je garderai toujours en mémoire ce dîner pantagruélique à Tuili dans un agriturismo (voir ci-dessous). Quelques spécialités : de bonnes pâtes qui ressemblent à des gnocchis, des olives qui ont le vrai goût du soleil, du fromage de brebis et de très bons vins. Et vous penserez que le repas est terminé. Mais non, car pour ce qui est de la viande, la spécialité locale est le porcelet rôti à la broche (c’est très bon). Et le digestif sarde : la liqueur de myrte (mirto). Idéale pour une fin de repas là-bas, et ça a du retour !

En tout cas, j’ai tout simplement adoré la Sardaigne. Je me suis fait dorer la pilule comme jamais, mais attention, il fait chaud. Pour 10€, investissez dans un parasol, cela vous permettra au moins de s’abriter aux heures les plus chaudes (vous en trouverez dans les supermarchés ou dans un bazar de centre ville même dans les petites villes). Je retournerai bien volontiers en Sardaigne pour visiter le Nord de l’île qui est apparemment tout aussi fantastique et plus touristique.

–> MERCI, cet article a déjà reçu plus de 8 000 visites sur mon blog ! Cet article vous a plu ? Vous avez une question ? Ou me faire part de votre récit de voyages ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire en bas de page, j’y répondrai avec plaisir ! Ou directement ici.

Sardaigne_3 raisons de partir

La Sardaigne pratique

Avion
Nous avons pris les billets depuis Marseille (pour passer quelques jours dans le sud avant – histoire de commencer le bronzage).
Les prix des billets d’avion étaient imbattables pour aller à Cagliari : 100€ aller-retour par personne avec Ryanair, pour des billets en plein mois de juillet (et pris seulement 1 mois à l’avance !). NB. J’ai l’impression qu’en 2017, Ryanair ne propose pas de vols jusqu’à Cagliari depuis Marseille…

Location de voiture et conduite
Nous avons réservé une voiture par le biais de Ryanair : 12 jours de location avec Hertz pour 390€ (soit environ 32€ par jour de location pour une grande citadine). La conduite en Sardaigne est facile, les routes nationales sont très bien entretenues. Attention, sans voiture il vous sera difficile de visiter l’île.

Hébergement
Nous n’avons eu aucune difficulté à trouver des hébergements sur Booking (leur application est très pratique pour annuler 24h à l’avance sans frais et retrouver l’ensemble de vos réservations) ou Airbnb.
Je vous donne une liste des endroits où j’ai aimé séjourner :

  • Cagliari (à l’arrivée) : B & B II Borgo – Paolo est d’une gentillesse sans faille et la chambre est située en centre ville et à proximité d’un parking.
  • Chia : Guest House Casavasco – Daniela et ses enfants nous ont ouvert leur maison comme si c’était chez nous. J’ai tout simplement adoré ! Il faut avoir une voiture pour y aller, après on est à 5min de la plage Su Giuddeu.
  • Fluminimaggiore : ville sans grand intérêt – le seul avantage est la proximité de la Spiaggia di Piscinas.
  • Cala Gonone : Hôtel Pop – situé sur le port (ce qui est bien pratique pour prendre le bâteau pour accéder aux plages plus loin). J’ai beaucoup aimé leur restaurant (on y a mangé 3 soirs sur 4).
  • Tuili : Farm stay Il Borgo dell’Arcangeloun coup de cœur absolu pour cet agriturismo ! Dînez sur place, leurs produits maison (vins, olives, fromage, cochon de lait à la broche, pâtes…) sont excellents, le tout pour 55-60€ à deux. Vous en aurez pour votre argent, les hôtes sont fantastique. Petite anecdote : le vin est à volonté… mais allez-y avec modération, je rigole encore de cette dame allemande qui ne marchait plus vraiment droit après le repas… 😉
  • Cagliari (avant le départ) : Profume del Mare (Antonio est un hôte très aimable) – j’ai bien aimé la localisation en bord de mer, parfait avant de repartir et pour profite de la spaggia del poetto.

———–

La Costa del Sud

 

Cagliari
Ci-dessus, la Piazza Carlo Alberto sur les hauteurs de Cagliari

Cagliari

++ Nous avons débuté notre séjour par une première nuit à Cagliari dès l’arrivée et une nuit en repartant. 1 ou 2 nuit(s) c’est le bon timing. Dans certains quartiers, vous verrez beaucoup d’œuvres de street-art, ce qui m’a un peu rappelé la ville de Naples. Le cœur historique de Cagliari, près du Castello (la citadelle), est perché sur une colline, où on a un joli panorama sur la ville.
À proximité de la cathédrale, vous pouvez prendre de la hauteur depuis la Torre dell’Elefante. Également, vous pouvez vous faire un saut au Giardini Pubblici (jardin public) pour faire une pause à l’ombre. Lu dans les guides de voyage, cette enoteca propose de déguster 5 verres de vin pour 10€ (testée et approuvée, par contre 5 verres de vin ce n’est pas rien…).
Où ? Au sud de la Sardaigne

 

Sardaigne_Pula©lespetitsvoyagesdelilly
Le site archéologique de Nora, au sud de la Sardaigne

Pula et le site archéologique de Nora

++  Nora est considérée comme l’une des plus anciennes villes de l’île. Vous pourrez visiter ce site archéologique avec un guide uniquement. Mais au moins les pierres nous parlent plus. Et puis après la visite du site de Nora, allez-vous baigner à Santa Margherita di Pula. En pleine journée, Pula m’a laissé l’impression d’une ville morte. Mais en y retournant dîner le soir, l’animation était au rendez-vous  : les rues étaient remplies de touristes et tous les restaurants ouverts. Pula est une ville de7 400 habitants, mais vous verrez que le soir, la ville fait le plein de touristes. Le plan initial était de se rendre dans ce restaurant « Su Furriadroxu » (une ‘institution’ où vous pouvez manger du cochon de lait à la broche) mais il était complet (pensez à réserver quelques jours en avance pour être assuré d’avoir une place), alors nous sommes allés au Federico’s Cafe, ici à deux pas de la place del Popolo et c’était savoureux avec joli cadre intimiste. Et en guise de dessert, j’ai adoré les glaces de Dulcis in Fundo, que vous trouver dans l’une des artères principales de Pula.
Où ? Au sud de la Sardaigne, à 35 km de Cagliari

 

Sardaigne_Chia plage©lespetitsvoyagesdelilly
La splendide plage de Su Giudeu à Chia

Chia

+++ Chia est une station balnéaire bien connue avec 9km de côtes, dans le sud de la Sardaigne. Chia se prononce « Quia », comme le vin Chianti (pour ceux qui connaissent). Les plages de Chia sont toutes splendides : « Campana », « Su Giudeu » (ci-dessus en photo – réputée pour le surf), « Cala Cipolla », etc. À Chia, vous trouverez des hôtels, des restaurants, mais pas vraiment de centre-ville. Nous avons notamment dîné au Crar’e Luna (sur les recommandations de notre hôte – voir notre hébergement plus haut dans l’article) et la terrasse est très sympathique.
Où ? Au sud de la Sardaigne, à 50km de Cagliari

 

Sardaigne_route Chia Teulada©lespetitsvoyagesdelilly
Vue sur la Spiaggia de Tuerredda

La Route côtière entre Chia et Teulada

+++ Magnifique route panoramique sur la Costa del Sud entre Chia et Teulada (25 km). Tout le long, on surplombe une mer bleu turquoise avec des plages de sables blancs. Nous avons testé plusieurs plages :
> Spiaggia de Tuerredda (parking payant) avec restaurant, bars. Considérée comme une des plus belles plages de la Sardaigne, entourée de végétations. Par contre il peut y avoir un peu de vent.
sardaigne_grotte-is-zuddaslespetitsvoyagesdelilly> Spiaggia di Piscinnì (à ne pas confondre avec la Spiaggia di Piscinas dont je vous parle en dessous). Cette plage a été un de mes coups de ♥ : peu de monde en plein mois de juillet et un endroit idéal pour faire du snorkelling. C’est tout simplement une piscine avec des petits poissons. Magique !
À proximité de Teulada (10km), la grotte Is Zuddas  est une belle découverte. Une visite guidée à faire quand il fait très chaud, pour changer de la plage !
Où ? Au sud de la Sardaigne, à 10km de Teulada

———–

La Costa Verde

Sardaigne_Spaggia di piscinas©lespetitsvoyagesdelillySpiaggia di Piscinas

+++ Cette plage sauvage vaut le détour ! Mais la route pour aller à la Spiaggia di Piscinas est longue et sinueuse. Prévoyez votre pique-nique et d’y rester quelques heures. On vient ici pour profiter de cette immense plage bordée de très hautes dunes avec quelques touffes de végétations. Cette plage est à proximité de la commune de Arbus, une ancienne ville minière et vous verrez sur le bord de la route beaucoup de maisons inhabitées. Nous avons dormi la veille à Fluminimaggiore, pour se rendre plus facilement à Piscinas dès le matin. Et à coté de la ville de Fluminimaggiore, la plage de Portixeddu !
Où ? Au sud-ouest de la Sardaigne, à 30km de Fluminimaggiore

 

Sardaigne_Tharros©lespetitsvoyagesdelillyOristano et le site archéologique de Tharros

++ La ville de Oristano est située au nord de la Costa Verde. Elle est sympathique pour faire une halte d’une nuit (mais pas plus). En se rendant au site archéologique de Tharros (50km de Oristano), vous verrez des étangs avec de jolis flamants roses. Tharros est un ancien port phénicien. Il n’y a pas de visites guidées organisées toute la journée, du coup sans guide c’est plus difficile de se projeter et d’imaginer à quoi cela ressemblait. À côté des ruines, une belle plage, idéale pour piquer une tête avant de reprendre la route.
Où ? Sur la côte ouest de la Sardaigne

———–

Le Nord-est de la Sardaigne

Sardaigne_Golfo di orosei©lespetitsvoyagesdelillyGolfo di Orosei et grotte del Bue Marino

+++ Nous avons passé 3 nuits à Cala Gonone. Ce qui nous a laissé le temps le premier jour de prendre un des bâteaux qui dépose aux embarcadères de petites plages (accessibles uniquement par la mer). Dans la Grotta del Bue Marino (15 km de long, seulement accessible par mer) vivaient, il y a encore quelques années, une petite colonie de phoques moines (bue marino = « bœuf marin »). Une très belle grotte à visiter !

Sardaigne_Luna©lespetitsvoyagesdelillyExcursion dans le Golfo di Orosei

+++ Avec l’hôtel Pop, nous avons opté pour la croisière dans le Golfo di Orosei avec le skipper Umberto. Une superbe expérience : départ à 10h et retour vers 17h, vous en aurez plein les yeux ! Ci-dessus une des splendides plages que nous offre le Golfo di Orosei. Nous avons profité de 4 stops sur différentes plages (Cala Goloritze ci-dessus, Cala Luna…), pu plonger dans une grotte, sauter d’une falaise. Et nous avons aussi visité la « Grotta de Su Meraculu » (en supplément) : tout aussi sympa que la grotte Bue Marino. ♥ Coup de cœur absolu pour le Golfo di Orosei !

———–

Retour à Cagliari par le centre


Sardaigne_Barumini©lespetitsvoyagesdelilly.jpg
Barumini

Pour terminer les vacances, nous avons voulu rejoindre Cagliari par le centre et pouvoir avoir une autre vision de l’île. Le site de Barumini est très agréable à visiter avec un guide uniquement. Nous dormions à Tuili (voir dans la rubrique « Hébergements » pour ce coup de coeur!) et au dessus du village il y a un grand parc où on peut voir des chevaux sauvages (sauf quand on se trompe de chemin comme nous…)
Où ? À 2min en voiture de Tuili, 50km de Cagliari

 

Sardaigne_spiaggia poetto©lespetitsvoyagesdelillyCagliari

++ À la fin du séjour, nous sommes retournés à Cagliari pour se prélasser sur la Spiaggia del Poetto : sympa et la plage est immense ! C’est la plage fréquentée le week-end par les locaux. L’aéroport de Cagliari est très proche de la ville. À titre d’exemple, vous n’aurez besoin que de 25min pour le rejoindre depuis Poetto.

Sardaigne_spritz_pizza©lespetitsvoyagesdelillyEt voilà c’est la fin du séjour dans le sud de la Sardaigne. Et pour vous donner faim (et soif) : pizza et Spritz. Depuis que j’ai découvert cette boisson, elle est devenue ma favorite des vacances en Italie.

Publicités

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Monique dit :

    Bravo pour votre site! Nous souhaitons aller en Sardaigne en mai 2017 et cela nous donne des idées.
    Merci pour vos conseils

    J'aime

    1. Merci Monique pour votre message ! Très bon choix la Sardaigne 🙂

      J'aime

  2. lespetitsvoyagesdelilly dit :

    Bonjour Bérengère,

    Wahou, ça me semble assez fou-fou comme voyage 🙂 mais si vous êtes sur place une vingtaine de jours (et que vous êtes sportifs!), cela peut être un beau parcours! Je ne me rends pas compte des distances, mais les villes que vous citez sont vraiment toutes dans le sud-ouest.
    Deux conseils :
    – Attention à la chaleur (ça cogne vraiment!) et dans le sud, il n’y a parfois aucun commerce/habitation pendant plusieurs kilomètres.
    – Pour le camping sauvage, je ne suis pas experte, mais en regardant rapidement sur des forums, les carabiniers n’ont vraiment pas l’air d’être indulgent avec cette pratique.

    Par contre, pour réserver au dernier moment dans des campings/autres hébergements, je pense que c’est envisageable, tout dépend si vous allez en juillet/août?

    J’ai vraiment adoré la partie entre Nora, Chia puis la route côtière vers Tuerredda. Fantastique!

    Bons préparatifs pour ce road trip sportif!
    Et merci pour ton commentaire sur mon blog, il commence à s’étoffer. Pour ton info, on a tellement aimé la Sardaigne l’année dernière que l’on a même hésité à faire le Nord cette année, et puis finalement ce sera la Sicile. Viva Italia!
    Aurélie

    J'aime

  3. Berengere Legeay dit :

    Bonjour Aurélie,

    Nous envisageons de venir passer une petite vingtaine de jours en Sardaigne avec mon copain et j’ai deux trois petites questions. Tout d’abord, ton blog est super ! Merci pour toutes ces informations.

    Nous pensions prendre l’avion jusqu’à Cagliari, y rester la première nuit pour visiter la ville puis partir pour un road trip à pied. Le trajet que nous pensions faire est le suivant : Cagliari, Su Nuraxi, Montevecchio, Iglesias, Carbonia, île de San Pietro, Teulada, Tuerreda, Nora puis de retour à Cagliari.

    Tu penses que c’est faisable ou totalement fou ? (nous sommes sportifs).

    Ensuite, nous n’avons pas vraiment envie de nous embêter à réserver pour la simple raison que si on se plait vraiment à un endroit on restera peut être plus longtemps sur certains sites que sur d’autres. La réservation en dernière minute de camping, chambre chez l’habitant (…) est faisable ? Le camping sauvage est envisageable en dernier recours ?

    Enfin, si tu as des sites incontournables qui se trouvent sur notre trajet je suis preneuse de toutes informations :).

    Merci beaucoup !!!

    Bérengère

    J'aime

  4. Maleine Allard dit :

    Bonjour,
    Je pars en Sardaigne également cet été et votre parcours est très inspirant !
    Pensez-vous qu’il fasse trop chaud en août pour tenter des promenades de quelques heures (pas les grosses randos bien sûr !).
    La location de voiture vous parait indispensable ? Ou il est possible de voyager à la routarde en bus ?
    Merci beaucoup 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. lespetitsvoyagesdelilly dit :

      Bonjour,
      Il fera chaud en août, mais je pense que vous pouvez complètement envisager de faire un peu de randonnée ou grandes balades en partant tôt le matin. Fin juillet 2015, nous n’avons pas souffert de la chaleur (au contraire ciel bleu et soleil tous les jours), il faut surtout prévoir un parasol sur la plage car ça cogne très fort.

      Pour voyager en bus, vous pourrez le faire pour certaines villes, mais cela va être compliqué. Nous avions pris en stop de jeunes françaises pour les amener à Chia mais je me suis toujours demandée comment elles ont réussi à rentrer à Cagliari le soir… Je pense que la voiture est indispensable.

      Bons préparatifs!
      Aurélie

      J'aime

  5. Céline dit :

    Cette mer turquoise donne de bonnes inspirations pour un voyage cet été! Merci Lilly 🙂
    Je me demandais quelle était la température (en moyenne) pendant votre séjour ?

    Aimé par 1 personne

    1. lespetitsvoyagesdelilly dit :

      Merci Céline! Il fait chaud en Sardaigne l’été, entre 30 et 35 degrés, mais ce n’est pas une chaleur trop étouffante. Et puis il y a de l’eau partout pour piquer une tête 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s